jeudi 19 avril 2007

Une vie humaine n’a-t-elle pas la même valeur partout?

photo: CNN


La tragédie survenue le 16 avril 2007 aux États-Unis, à l’université Virginia Tech, n’a laissé personne insensible. Le chagrin est surtout immense pour les parents des victimes qui voient le rêve de leurs enfants et le leur évaporé dans un clin d’œil…et tout d’un coup le futur devient sombre.
Je dois pourtant avouer que la sensation autour de ce tragique incident me touche et me fait beaucoup réfléchir sur le fait qu’il y a seulement quelques semaines, en la RDC, plus de 500 personnes ont été massacrées par le gouvernement sensé les protéger, pas plus tard que hier, en Irak, plus de 160 personnes innocentes ont été également massacrées. Une vie humaine n’a-pas la même valeur partout?
Pourquoi du sensationnel pour les uns et non pour les autres?
Le monde entier s’est solidarisé avec le peuple américain pour condamner l’odieux crime, les messages de soutien sont venus de toute part. Nous aurions voulu que cela soit pareil pour les crimes commis en RDC et ailleurs.
Il faut aussi dire que ça fait toujours plus mal quand ça frappe chez soi!!!

Ces termes sont-ils bien pesés par les journalistes ou alors c’est fait de hasard?


CNN écrit : Massacre at Virginia Tech ....

33 personnes sont tuées

1 commentaire:

Fred a dit...

Merci.

Je me suis demandé la même question, pendant et apres la violence. Comment et pourquoi peut la plupart du monde ignore ce que s'est passé au Bas-Congo et Kinshasa en janvier et mars?

Malheureusement, cet relativisme est une phenomène complexe et bien établi.

Il y a beaucoup plus des journalistes et des blogs la-bas. Mais on doit addresser la question aux éditeurs, qui estiment que la violence au Congo ne represent pas des nouvelles, ou que leurs audience s'en fou... c'est circulaire, n'est ce pas?

(Excusez mon grammaire svp!)